ci.toflyintheworld.com
Nouvelles recettes

Projet de structure en nid d'abeille 3-D lancé par Dewar's

Projet de structure en nid d'abeille 3-D lancé par Dewar's


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.


Les « projets de groupe » sont repensés par le travail d'équipe de 80 000 abeilles travailleuses

Un apiculteur travaille avec les abeilles et leur moule en nid d'abeilles au projet Dewars "3-B".

Le buzz autour de l'impression 3D vient d'attirer l'attention de 80 000 designers : les abeilles Highlander.

Pour célébrer le lancement du Dewar's Highlander Honey, le producteur de whisky lancera le 3-B Printing Project, une création artistique unique de deux structures en nid d'abeille entièrement construites par 80 000 abeilles.

« Le projet d'impression 3-B est à la fois symbolique du savoir-faire qui entre dans la fabrication de chaque bouteille du nouveau Dear's Highland Honey et de l'attitude moderne de notre consommateur - « l'homme qui boit » - qui est intrigué par l'innovation de l'impression 3-D. ", a déclaré Arvind Krishnan, vice-président directeur général de la marque pour Dewar, dans un communiqué.

Le projet commence par un plan qui imite l'environnement naturel des abeilles tout en leur permettant de récolter du nectar et du pollen pour créer des nids d'abeilles. Les visiteurs du Dewar la page Facebook pourront regarder une collection de vidéos « Live in the Hive » du processus des abeilles à partir d'aujourd'hui à 17 h. et peut participer à un tirage au sort pour gagner le projet final.

Dewar's Highlander Honey est une infusion unique de miel écossais sélectionné à la main avec les saveurs naturelles du whisky écossais Dewar's White Label mélangé original. Le prix de détail suggéré est de 23,99 $ par bouteille de 750 ml.

Nous donnons à ces petits gars un A pour l'effort sur leur projet de groupe 3-B.


  • Les scientifiques ont fabriqué une résine liquide à partir de polymères qui sont de bons amortisseurs
  • Ils ont utilisé cette résine liquide pour imprimer en 3D une structure en treillis pour imiter le cartilage
  • Il a des propriétés similaires au vrai cartilage et pourrait être utilisé pour traiter les patients
  • Peut être en mesure d'aider les patients qui n'ont plus de cartilage dans certaines articulations, y compris les genoux, les hanches et même entre les vertèbres

Publié: 13:00 BST, 8 juin 2020 | Mis à jour : 14:13 BST, le 8 juin 2020

Les personnes dont les hanches, les genoux et les vertèbres sont usés souffrent généralement d'un manque de cartilage, ce qui entraîne des frottements os sur os, une inflammation et un inconfort.

Aujourd'hui, les scientifiques ont utilisé l'impression 3D pour créer un analogue artificiel du cartilage qui pourrait être utilisé pour traiter ces patients.

Le cartilage synthétique a les mêmes propriétés que le vrai et pourrait permettre aux articulations affligées d'être à nouveau amorties et protégées.

La création de versions synthétiques de cartilage a longtemps été considérée comme impossible en raison de la complexité du matériau.

Mais les scientifiques de l'Université du Colorado ont utilisé la précision des imprimantes 3D modernes pour faire un analogue. Ils ont fabriqué une structure en treillis imprimée en 3D à l'aide d'élastomères à cristaux liquides (LCE), ce qui leur permet de construire des matériaux similaires au vrai cartilage (photo)

Mais les scientifiques de l'Université du Colorado ont utilisé la précision des imprimantes 3D modernes pour faire un analogue.

Leurs recherches portent sur la manipulation des élastomères à cristaux liquides (LCE), connus pour leur élasticité et leur extraordinaire capacité à dissiper une énergie élevée.

Rôle du cartilage dans le corps humain

Le vrai cartilage est très polyvalent et a une gamme d'utilisations dans le corps.

Il existe trois types de cartilage différents :

Trouvé dans le nez, la trachée et les côtes.

Ce type de cartilage a un aspect vitreux lorsqu'il est frais, d'où son nom, car hyalos signifie en grec vitreux.

Il est dispersé avec des fibres de collagène mais est le plus faible des trois types.

C'est pourquoi il est plus facile de se casser une côte ou le nez que d'endommager le cartilage du genou d'une personne.

Le cartilage élastique fournit force et élasticité et maintient la forme de certaines structures.

Trouvé à l'intérieur des articulations et a une capacité remarquable à absorber l'énergie.

C'est la présence de celui-ci qui permet aux humains de sauter et de courir car il agit comme un amortisseur dans le corps.

C'est le type de cartilage le plus résistant, car il présente une alternance de couches de matrice de cartilage hyalin et d'épaisses couches de collagène.

Par exemple, des recherches récentes ont examiné leur utilisation comme amortisseur pour les casques de football américain, pour prévenir les commotions cérébrales et les CTE.

Les LCE sont également de quoi sont faits les écrans des téléphones, et le même matériau est également utilisé pour fabriquer le Kevlar.

Dans les gilets pare-balles en Kevlar, les polymères peuvent absorber l'énorme quantité d'énergie d'une balle. Les chercheurs ont réussi à rendre ces polymères suffisamment souples pour être utilisés comme « encre » dans une imprimante 3D.

Les chercheurs en médecine expérimentent les LCE depuis un certain temps, pensant qu'il serait possible de tirer le meilleur parti de leurs propriétés.

Le vrai cartilage est très polyvalent et a une gamme d'utilisations dans le corps. Il existe trois types différents de cartilage : hyalin (nez, trachée et côtes), élastique (oreille externe) et fibro.

Ce dernier est le type trouvé à l'intérieur des articulations et a une capacité remarquable à absorber et à dissiper l'énergie.

C'est la présence de fibrocartilage qui permet aux humains de sauter et de courir, car il agit comme un amortisseur dans le corps.

S'il se détériore à cause de l'arthrite, d'une blessure ou de la vieillesse, les os se retrouvent sans coussin entre eux et ils se frottent et se râpent les uns les autres, ce qui peut être extrêmement douloureux et débilitant.

Les scientifiques ont transformé les LCE en une résine semblable à du miel et l'ont insérée dans une imprimante 3D spécialisée.

Cela lui permet d'être sculpté avec précision, avant d'être mis en place par bombardement de lumière UV.

La lumière UV raffermit le liquide et le matériau forme ses propres liaisons, devenant stables.

À partir de là, l'ordinateur a imprimé la résine dans une formation de réseau spécifique, semblable à un nid d'abeilles, conçue pour imiter la structure du cartilage humain.

La couche durcit et, selon les chercheurs, pourrait être utilisée à l'avenir comme amortisseur.


ARTICLES LIÉS

Le chauffage de l'objet imprimé dans un four chauffé à 1 300 °C (2 300 °F) brûle tout excès de matériau, laissant derrière lui de minuscules particules de verre qui fondent ensemble.

Selon l'article publié dans Nature, la précision n'est limitée que par la précision de l'imprimeur.

Le Dr Rapp a déclaré que la création de structures sur mesure à partir de verres de haute pureté est difficile en raison de la nécessité de températures élevées et de produits chimiques agressifs.

Le chauffage de l'objet imprimé dans un four chauffé à 1 300 °C (2 300 °F) brûle tout excès de matériau en laissant de minuscules particules de verre qui fondent ensemble. Sur la photo, un bretzel en trois dimensions créé à l'aide de cette technique

Une puce en cascade de mélangeur Tesla microfluidique a été créée par la nouvelle technique d'impression. Ces structures sont lisses et transparentes avec des caractéristiques aussi petites que quelques dizaines de micromètres

La nouvelle technique surmonte ce problème en utilisant un nano-composite de silice à écoulement libre appelé «verre liquide».

Ceux-ci sont ensuite traités thermiquement pour produire des structures en verre de silice fondue de qualité optique.

Ces structures sont lisses et transparentes avec des caractéristiques aussi petites que quelques dizaines de micromètres.

Le Dr Rapp a déclaré que deux façons précédentes de façonner le verre dans un processus d'impression 3D ont été démontrées en utilisant du verre sodocalcique chauffé à environ 1 000 ° C (1 800 ° F) et une approche manuelle dans laquelle un filament de verre est fondu à l'aide d'un faisceau laser.

Cette structure en nid d'abeille a été traitée thermiquement pour produire une haute qualité optique. En ajoutant des sels métalliques, des verres colorés peuvent être créés en utilisant sa méthode

Dans les deux cas, des structures grossières avec une rugosité de surface élevée ont été obtenues.

Sa nouvelle technique produit des surfaces avec une clarté et une réflectivité suffisantes pour une gamme d'applications optiques.

"Le verre est l'un des matériaux les plus performants utilisés pour la recherche scientifique, dans l'industrie et dans la société, principalement en raison de sa transparence optique inégalée, de sa résistance mécanique, chimique et thermique exceptionnelle ainsi que de ses propriétés d'isolation thermique et électrique", a déclaré Dr Rapp.

«Cependant, les verres et en particulier les verres de haute pureté tels que le verre de silice fondue sont notoirement difficiles à façonner, nécessitant des processus de fusion et de coulée à haute température pour les objets macroscopiques ou des produits chimiques dangereux pour les caractéristiques microscopiques.

La structure en nid d'abeilles imprimée dans du verre de silice fondue a été exposée à une flamme de 800°C (1 470°F) montrant la haute résistance aux chocs thermiques de la partie en verre imprimée. Le nouveau procédé pourrait permettre un contrôle sans précédent sur le façonnage du verre

"Ces inconvénients ont rendu les lunettes inaccessibles aux technologies de fabrication modernes telles que l'impression 3D."

En ajoutant des sels métalliques, des verres colorés peuvent être créés en utilisant sa méthode.

"Ce travail élargit le choix des matériaux pour l'impression 3D, permettant la création de macro et micro structures arbitraires en verre de silice fondue pour de nombreuses applications à la fois dans l'industrie et dans le milieu universitaire", a-t-il déclaré.

"Ce procédé rend l'un des matériaux les plus anciens connus de l'humanité accessible aux techniques d'impression 3D modernes."


Six autres innovations d'impression 3D

De plus en plus utilisée en dentisterie et en reconstruction faciale, la première greffe de crâne imprimée en 3D au monde a récemment été réalisée à l'hôpital d'Utrecht, remplaçant le crâne malformé d'un jeune de 22 ans par un crâne en plastique.

Des steaks de créateurs viendront peut-être à votre rencontre grâce à la start-up américaine Modern Meadow, qui a imprimé de la viande crue artificielle à l'aide d'une bio-imprimante. Cependant, ce n'est pas bon marché – un hamburger imprimé coûte environ 200 000 £.

Développés par la société open source Defense Distributed, les plans de l'arme de poing Liberator ont été publiés en ligne en mai dernier et téléchargés plus de 100 000 fois en deux jours, avant que le département d'État américain ne les supprime. Le Victoria & Albert Museum possède désormais une copie de l'arme dans sa collection permanente.

La designer néerlandaise Iris van Herpen a introduit l'impression 3D sur les podiums, avec des tenues géométriques complexes réalisées à l'aide d'une imprimante multi-matériaux et des vêtements personnalisés pour les scans corporels individuels.

La Nasa prévoit d'imprimer des pièces de satellites en orbite et même de construire des objets sur la lune, tandis que la société privée Deep Space Industries a lancé un projet d'impression de pièces de vaisseaux spatiaux à l'aide de matériaux extraits d'astéroïdes dans une « fonderie en microgravité ». Norman Foster a également travaillé avec l'Agence spatiale européenne pour concevoir une base de recherche lunaire imprimée à partir du sol lunaire.

Pour cette touche personnalisée supplémentaire, la société américaine de nouveautés pour adultes, le New York Toy Collective, offre aux clients la possibilité de « numériser les vôtres », tandis que Makerlove propose des fichiers open source permettant aux gens de personnaliser leurs jouets avant de les imprimer dans l'intimité de leur propre maison. .


Ingrédients printaniers de A à Z

Un temps plus chaud signifie une abondance de fruits et légumes frais et brillants. Des produits de saison aux aliments traditionnels qui accompagnent la saison, voici 26 ingrédients et recettes trouvés sur Honest Cooking pour lancer votre célébration du printemps.

A est pour les asperges et les artichauts

Les asperges et les artichauts sont parmi les premiers signes sûrs du printemps. Les deux légumes sont délicieux lorsqu'ils sont simplement cuits et servis avec une riche sauce hollandaise au beurre. Pour combiner les deux légumes sur une délicieuse pizza printanière, essayez la pizza à croûte mince aux artichauts et aux asperges.

B est pour le brocoli et la laitue au beurre

Lorsque vous cuisinez avec du brocoli, assurez-vous d'utiliser le tout, tige et tout! Essayez les bols croustillants au tofu et au brocoli avec sauce hoisin épicée pour utiliser les fleurons traditionnels. La laitue au beurre arrive au début du printemps lorsque les jardiniers et les agriculteurs arrachent les jeunes plants afin de permettre aux autres laitues d'atteindre leur pleine taille. Le vert polyvalent reste fidèle à son nom avec une saveur douce et délicieuse. Essayez de faire un wrap de laitue avec ses feuilles soyeuses ou une simple salade avec des radis, des herbes et des avocats du printemps.

C est pour la ciboulette

La plante au goût d'ail ou d'oignon est idéale pour ajouter une couleur vert vif à un plat. Une excellente garniture pour une soupe, un apéritif ou des œufs bénédictine. Essayez de faire des beignets salés à la ciboulette pour une excellente saveur d'ail.

D est pour les verts de pissenlit

Si vous recherchez un vert feuillu avec un punch nutritif ce printemps, essayez les feuilles de pissenlit. La plante fourragère peut être facilement trouvée dans votre propre jardin ou sur le marché de vos agriculteurs. Le vert amer et poivré a une saveur robuste qui peut ajouter de l'intérêt à une salade de laitue ou de céréales nature, il peut être un ajout nutritif à un smoothie ou un plat d'accompagnement atténué lorsqu'il est sauté. Essayez également de l'ajouter aux pâtes ou au risotto.

E est pour Endive

Quoi de mieux qu'une laitue amère parfaitement façonnée pour contenir de délicieux apéritifs ? Remplissez les feuilles de crevettes froides marinées, d'avocats, d'herbes et d'autres fruits de mer pour un apéritif vraiment rafraîchissant. Ou essayez les endives farcies d'une salade de quinoa, de myrtilles et de basilic.

F est pour le fenouil et les crosses de fougère

Le fenouil est aimé ou détesté pour sa saveur intéressante d'anis et de réglisse. Servez la racine d'herbe fraîche avec cette salade de fenouil garnie de tofu sésame-orange. Pour une saveur différente, essayez-le caramélisé. Totalement riches, ces pâtes au fenouil et aux échalotes caramélisées avec burrata crémeuse feront de vous un amoureux du fenouil (si vous ne l'êtes pas déjà).

G est pour l'ail vert

Shutterstock : JIANG HONGYAN

L'ail vert est un véritable point culminant du printemps. Il passe aussi par l'ail de printemps ou l'ail jeune. Tout comme la laitue beurre, l'ail vert est produit lorsque la récolte d'ail est éclaircie au printemps. Faites mariner votre ail vert pour plus tard, ajoutez-le à des sauces, des tartinades, votre omelette du matin ou pour garnir une pizza ou un sandwich. Essayez ces pâtes à l'ail vert avec du beurre brun riche et une touche fraîche de citron vert.

H est pour le flétan

Bien que disponible toute l'année, la saison du flétan du Pacifique débute officiellement en mars et se poursuit jusqu'à l'automne. La saveur fraîche de ce poisson blanc le rend parfait pour accompagner des légumes printaniers ou des pâtes printanières. Ce poisson cuit rapidement et est idéal pour votre première aventure de grillades de la saison.

I est pour la laitue Iceberg

Une feuille populaire dans les salades américaines, ce vert doux est idéal pour les sandwichs savoureux (en particulier les BLT) qui n'ont pas besoin d'une épice supplémentaire de quelque chose comme la roquette.

J est pour Jicama

Plutôt que de débuter au printemps, la saison du jicama se termine bientôt. Alors, mangez-en tant que vous le pouvez ! Semblable à un navet, mais avec une saveur plus douce, le jicama peut être dégusté cru avec du sel et du jus de citron vert. Essayez-le pour un bon crunch cru dans une salsa à l'ananas ou cuisinez comme vous le feriez avec une pomme de terre.

K est pour le chou-rave

Cette racine est vraiment un signe rafraîchissant du printemps. Dégustez-le cru pour un croquant délicieux et addictif qui nous rappelle presque un croisement entre la pastèque et le concombre. Essayez cette recette pour les monteurs de chou-rave ou gardez-la crue et ajoutez-la à la salade de chou.

L est pour les poireaux

Les poireaux sont cultivés tout l'hiver et récoltés au printemps. Avec une saveur d'oignon doux, le poireau se déguste généralement sauté ou frit, mais peut également être consommé cru. Utilisez des poireaux dans n'importe quelle recette où vous utiliseriez normalement des oignons et de l'ail. Pour un projet de cuisson amusant, essayez les rouleaux de saucisse de porc aux poireaux et au romarin.

M est pour Morilles

Le champignon en forme de nid d'abeille et au goût de terre ne sort sa tête qu'au printemps lorsque les températures sont plus chaudes et humides. En raison des faibles niveaux de toxicité, faites toujours cuire ces champignons avant de les manger et assurez-vous de les obtenir auprès d'une source fiable. Essayez cette ciabatta grillée avec des morilles terreuses.

N est pour les pommes de terre nouvelles

Shutterstock : Olha Afanasieva

Ces pommes de terre à peau mince sont plus petites, plus jeunes et parmi les premières de la récolte à être récoltées. En raison de leur petite taille et de leur saveur délicate, nous vous suggérons de les incorporer dans des plats simples comme des salades. Ils sont également de merveilleux apéritifs lorsqu'ils sont rôtis avec des herbes.’

O est pour les oignons (verts)

Shutterstock : JIANG HONGYAN

Tout comme l'ail vert, les oignons verts sont des bulbes non développés récoltés tôt dans la saison. Étant un légume familier, nous savons quelle saveur séduisante et subtile ils peuvent apporter à un plat, qu'il soit servi cru ou cuit. Essayez-les dans des crêpes aux oignons verts.

P est pour les pois

Nous savons tous que les pois de printemps, sous diverses formes, parsèmeront nos tables sous peu, en particulier lors des célébrations de Pâques. Si vous avez un jardin, vous savez aussi qu'il est beaucoup trop facile de manger tous les pois que vous avez ramassés avant de rentrer à l'intérieur. Plongez dans l'esprit printanier avec une salade de menthe et de pois, ou essayez cette burrata aux pois. Pour une recette de pois écrasés, traitez-la comme vous le feriez pour un toast à l'avocat. Nous adorons cette recette incontournable de tartinade aux pois et à la ciboulette sur du pain croustillant.

Q est pour Quiche

Veuillez excuser le manque d'ingrédients nommés « q » - une recette devra faire l'affaire. La quiche est loin d'être un aliment strictement printanier, mais il est facile d'incorporer des légumes et des saveurs printanières dans sa structure d'œuf.

R est pour les rampes

Lorsque les rampes arrivent, vous pouvez être sûr que c'est officiellement le printemps. Cultivant exclusivement sur la côte est des États-Unis et du Canada, et seulement pendant la saison huit semaines par an, ce membre insaisissable de la famille des oignons s'est fait une réputation. Essayez les recettes de rampe préférées de Honest Cooking.

S est pour les fraises

La baie commence sa saison en avril et continuera à apporter une délicieuse joie jusqu'en août environ. Des préparations de salades salées aux sablés aux fraises sucrés et estivaux, ces baies nous mettent vraiment d'humeur chaude. Mettez la fraise dans des gâteaux, ajoutez-en une dans votre prochain verre ou essayez un sorbet sauvage.

T est pour les navets

Les navets ont une large gamme de couleurs, de formes et de variétés disponibles tout au long de l'année. Cependant, ils sont à leur apogée à l'automne et au printemps. Leurs légumes verts ont une saveur audacieuse semblable à celle de la moutarde, mais la racine est plus douce et féculente. Essayez cette recette de riz portugais pour utiliser des feuilles de navet.

U est pour Ugli Fruit

Obtenez le dernier des agrumes ugli avant qu'il ne parte pour l'été. Cultivé en Jamaïque, le fruit ugli est en forme de larme avec une peau verte et ridée unique jusqu'à ce qu'il mûrisse et devienne orange. Pressez les agrumes pour votre prochain smoothie, jus ou cocktail ou incorporez-les dans des produits de boulangerie ou des vinaigrettes.

V est pour Vidalia Oignon

L'oignon Vidalia pousse sous le sol pendant les mois d'hiver et est prêt à être dégusté au début du printemps. Cet oignon plus doux est utilisé toute l'année en cuisine, mais il est amusant de lui donner son coup de projecteur au printemps.

W est pour le cresson

Profitez du cresson lors de sa récolte printanière et ajoutez la feuille à l'aspect délicat à vos repas pour une saveur rafraîchissante et poivrée. Découvrez cette trempette au fromage de chèvre qui va de nature à unique avec l'ajout du vert et des bleuets.

X est pour X Marks the Spot

La saison du printemps est là où elle en est, mais pour cet endroit de l'alphabet, nous acceptons actuellement les soumissions pour les aliments de printemps qui commencent ou, avouons-le, contiennent même un « x ».

Y est pour les jaunes

Il n'y a pas beaucoup de fruits ou de légumes de printemps qui commencent par la lettre "y". Cependant, quand vous y pensez (ou vraiment besoin d'un mot qui commence par « y »), vous remarquerez que les œufs, en particulier les jaunes, sont à l'honneur au printemps. Autour de Pâques, les œufs sont farcis, marinés, teints et cuits dans tous les sens pour le brunch. Les jaunes deviennent apparents dans les salades mettant en vedette les jeunes pousses et volent la vedette dans les sauces riches arrosées d'asperges. De plus, quel enfant ne s'est pas demandé si un œuf s'équilibrerait pendant l'équinoxe de printemps ?

Z est pour les courgettes – Plantez-le

Les courgettes ne sont pas prêtes à être mangées pour le moment, mais si vous voulez profiter de la courge et de ses fleurs plus tard en été, c'est le moment de planter. Une fois qu'ils arrivent, assurez-vous de faire ces frites de courgettes cuites au four, ou râpez et congelez-en pour les mois d'hiver lorsque vous avez envie de ce pain aux courgettes au chocolat et au yogourt.

Cet article de Honest Cooking a été publié avec autorisation et a été initialement publié sous le titre The ABC’s of Spring Food.


ARTICLES LIÉS

La maison du canal d'impression 3D est imprimée à l'aide du KamerMaker, ce qui signifie qu'il s'agit d'un constructeur de pièces et de tuyaux en plastique de plastique fondu les uns sur les autres selon des plans informatisés - tout comme une version gigantesque d'une imprimante 3D domestique.

La machine, fabriquée par la société néerlandaise Ultimaker, conduit des lignes environ 10 fois plus grandes qu'une imprimante 3D standard et peut créer des pièces de bâtiment de 6 pieds de large, 6 pieds de profondeur et 11 pieds de haut (2 mètres sur 2 mètres sur 3,5 mètres).

La machine KamerMaker forme des lignes épaisses de plastique fondu (photo) qui sont environ 10 fois plus épaisses que les lignes tracées par les imprimantes 3D « maison »

La maison du canal d'impression 3D est imprimée à l'aide du KamerMaker, ce qui signifie « constructeur de pièces » et de tuyaux en plastique les unes sur les autres selon des plans informatisés - tout comme une version gigantesque d'une imprimante 3D domestique

La construction est en cours depuis environ un mois et jusqu'à présent, une section d'angle de 9 pieds (trois mètres) de haut a été imprimée, pesant 397 livres (180 kg), selon The Guardian.

Des pièces géantes comme le coin seront utilisées un peu comme des briques Lego et empilées les unes sur les autres pour faire la maison, qui s'inspire des maisons de ville à pignon hollandaises traditionnelles.

La conception se compose d'un certain nombre de pièces - chacune avec des caractéristiques uniques - qui seront conçues séparément sur place, avant d'être assemblées dans la maison, afin que les experts puissent tester leur sécurité.

L'utilisation d'ordinateurs pour concevoir et imprimer la structure signifie que les architectes peuvent créer une maison qui a une intégrité structurelle, tout en étant esthétiquement agréable de sorte que l'intérieur et l'extérieur des pièces puissent être imprimés en une seule partie.

Il y a de l'espace dans les murs en blocs de plastique pour les câbles, les tuyaux et le câblage en raison d'une conception en treillis en nid d'abeille.

La machine KamerMaker (photo), fabriquée par la société néerlandaise Ultimaker, peut créer des pièces de bâtiment de 6 pieds de large, 6 pieds de profondeur et 11 pieds de haut (2 mètres sur 2 mètres sur 3,5 mètres)

Ici, une imprimante 3D à petite échelle réalise rapidement de petites sections de mur à l'échelle, dont celles-ci seront construites pour de vrai par une imprimante géante

Le plastique utilisé pour imprimer la maison est « un matériau renouvelable, durable, solide, tactile et beau qui peut rivaliser avec les techniques de construction actuelles », selon les architectes.

Les scientifiques testent actuellement différents échantillons de matériaux pour créer le produit parfait, mais le produit final « thermique » sera naturel à environ 80 % car il s'agit d'un mélange bioplastique composé de microfibres et d'huile végétale.

Hedwig Heinsman du cabinet d'architectes a déclaré : « Nous perfectionnons toujours la technologie. Nous continuerons à tester au cours des trois prochaines années, au fur et à mesure que la technologie évolue… C'est une expérience.

À l'heure actuelle, les blocs de treillis sont remplis de béton moins durable, ce qui rendrait la structure difficile à recycler, mais cela semble être une étape intermédiaire.

L'utilisation d'ordinateurs pour concevoir la maison signifie que les architectes peuvent créer une maison qui a une intégrité structurelle, tout en étant esthétiquement agréable de sorte que l'intérieur et l'extérieur des pièces puissent être imprimés en une seule partie. Voici quelques petits exemples de différents types de murs, et les cavités en nid d'abeille sont facilement visibles

Le plastique utilisé pour imprimer la maison (photo) est "un matériau renouvelable, durable, solide, tactile et beau qui peut rivaliser avec les techniques de construction actuelles", selon les architectes.

Si la maison est un succès et la technologie perfectionnée, les architectes espèrent que l'impression 3D pourrait marquer une nouvelle ère dans la construction de maisons.

Les coûts de transport des matériaux et des déchets pourraient être réduits grâce à la technique et les bâtiments définitifs pourraient être démontés et déplacés en unités, ou entièrement recyclés.

M. Heinsman a déclaré: "Cela pourrait révolutionner la façon dont nous construisons nos villes. Ce n'est que le début, mais les possibilités sont infinies, de l'impression locale de solutions fonctionnelles dans les bidonvilles et les zones sinistrées aux chambres d'hôtel haut de gamme personnalisées individuellement et imprimées dans de la poussière de marbre.

La construction est en cours sur la maison du canal d'impression 3D, dont des pièces sont imprimées à partir de plastique canalisé selon des plans informatisés (illustrés) - tout comme une version gigantesque d'une imprimante 3D domestique


Quartiers de la ville[modifier | modifier la source]

Entrée et sous-sol [ modifier | modifier la source]

La ville est entrée par une grande trappe en métal en bas il y a des flèches peintes le long de la fondation menant à cette trappe. Un radeau de taille décente, que le joueur aura probablement à ce stade, ne peut pas tenir dans cette trappe, il est donc nécessaire de mouiller à l'extérieur et de nager. De là, une grande section souterraine doit être explorée pour atteindre la partie supérieure, encapsulée dans un dôme. niveaux. Un certain nombre de Lurkers peuvent être trouvés dans ces tunnels, et ceux-ci sont plus résistants que ceux rencontrés sur Vasagatan, des préparations au combat sont donc recommandées (idéalement une machette ou un arc avec des flèches métalliques).

Une fois entré, le joueur trouvera des panneaux qui mènent à différentes zones du sous-sol, bien que de nombreuses portes soient verrouillées de l'autre côté. Ceux-ci serviront de moyen facile de regagner le radeau, une fois les zones entièrement explorées. Le premier espace rencontré est la cafétéria, qui est une grande pièce avec quelques tables et du matériel de cuisine. Certains butins peuvent être trouvés ici ainsi qu'une note. Une pièce de générateur se trouve ici, qui est nécessaire pour réparer le générateur dans la zone de stockage.

Zone de stockage et chambres communicantes[modifier | modifier la source]

L'une des zones de puzzle de Tangaroa est la zone de stockage. Une fois que le joueur atteint cette zone, il verra une pièce pleine de conteneurs et une grue au-dessus d'eux. Pour terminer ce puzzle, le joueur doit avoir trouvé trois pièces de générateur dans les zones souterraines précédentes - celles-ci peuvent être placées dans le générateur trouvé en montant l'échelle. Une fois cela fait, cela mettra la grue sous tension et activera les commandes.

Le but du puzzle de la grue est de déplacer les conteneurs de manière à créer un chemin à partir duquel le joueur entre dans la pièce jusqu'à la porte marquée "Accès à la surface". Les conteneurs ne peuvent être déplacés que vers des espaces vides adjacents car ils ne se soulèvent pas complètement pour dégager les voisins, il faut donc veiller à construire un chemin tel que le joueur ait toujours des espaces vides pour déplacer les conteneurs. Les premiers espaces vides sont devant la porte d'accès au stockage, et il y en a deux autres juste à côté de la position initiale de la grue. La dernière chose à noter est que les conteneurs avec des lignes rayées jaune-noir au-dessus d'eux sont en fait creux dans les directions indiquées par les lignes, ce qui signifie qu'ils peuvent être utilisés dans la construction du chemin. Il y a une pièce secrète directement sous la plate-forme de contrôle de la grue qui contient du titane, de la nourriture et une machette, ainsi que d'autres butins. En entrant dans cette pièce secrète, le joueur obtient le succès Steam caché en boîte !

Une fois que le joueur a terminé le puzzle et franchi la porte, il entrera dans une pièce avec le plan de la conduite d'eau et une trappe d'accès à la surface. Cependant, la pièce au-dessus a été inondée et l'eau commencera à se répandre dans la zone du sous-sol une fois ouverte, ce qui empêchera d'autres Lurkers de se reproduire dans le sous-sol. La pièce au-dessus de cette trappe est totalement inaccessible, et l'échelle qui y mène devient infranchissable dès l'ouverture de la trappe. Le joueur doit retourner dans la zone de stockage pour gravir une échelle auparavant inaccessible jusqu'à la plantation, désormais accessible grâce à la montée du niveau des eaux. Il y a des poches d'air sur le toit le long du chemin, mais il est recommandé de transporter une bouteille d'oxygène et des palmes dans cette zone.

Plantation[modifier | modifier la source]

La zone suivante est celle où les Tangaroens ont tenté de cultiver leur nourriture, mais ont été contrecarrés par une infestation de coléoptères. Il se compose d'une série de pièces connectées, qui ont de nombreuses parcelles de culture dépassant d'un sol inondé, et la pile occasionnelle de boîtes, de sacs ou d'autres débris. L'eau dans le sol s'électrise toutes les deux secondes, zappant le joueur s'il est touché. Pour éviter d'être électrocuté, le joueur doit traverser les pièces en sautant de plateforme en plateforme, ou en courant entre elles pendant que l'eau n'est pas affectée par le courant électrique. En termes d'objets, le joueur peut trouver deux nouveaux consommables, à savoir Fraises et Bananes - ainsi que leurs graines.

La zone est électrifiée en raison de quatre panneaux électriques défectueux situés sur les murs, qui doivent être fixés avec 3 rubans chacun. Ces panneaux ouvriront également certaines portes une fois fixés. Le joueur trouvera suffisamment de ruban adhésif pour fixer le premier panneau dans la plantation elle-même, mais aura besoin de plus de ruban adhésif qui ne peut être trouvé qu'aux niveaux supérieurs. Étant donné que le dernier emplacement de la ville n'est accessible que par la plantation, la bande est en fait une porte forçant le joueur à explorer toute la ville. Une fois que le joueur a réparé les quatre panneaux, l'eau deviendra définitivement sûre pour marcher et la porte de l'ascenseur s'ouvrira. Dans la pièce reliée à l'ascenseur, vous trouverez le Blueprint: Electric Purifier.

La zone de plantation se connecte également au tunnel d'accès de surface, offrant au joueur un moyen d'accéder à la zone au-dessus du sol de la ville.

Zone principale de la ville[modifier | modifier la source]

Une fois que le joueur atteint la surface, il rencontrera une zone massive qui ressemble beaucoup à la plupart des villes modernes d'aujourd'hui. Il est aménagé avec des rues qui ont leurs propres noms et des espaces verts avec des arbres et des bancs, le tout centré autour d'une haute tour noire qui représente la pièce maîtresse de la ville et l'avant-dernier endroit à explorer. Les rues sont patrouillées par les Butler Bots susmentionnés, qui ne peuvent pas être tués mais désactivés, à l'aide d'armes. Quatre flèches métalliques désactiveront l'un de ces robots, permettant au joueur d'extraire une carte-clé Tangaroa de sa tête. Une carte-clé est nécessaire pour explorer un gratte-ciel, car la porte de son étage inférieur est verrouillée et ne peut être ouverte qu'avec une carte-clé, qui est consommée à l'utilisation. Il est important de noter que les robots finissent par redémarrer eux-mêmes, donc si un joueur a besoin de plus de cartes-clés, il peut toujours désactiver les mêmes robots plusieurs fois.

Selon l'histoire, qui est révélée dans les notes trouvées autour de la ville, une grande émeute a eu lieu en surface avant la chute de Tangaroa. En conséquence, les rues et les espaces verts sont jonchés d'ordures et de débris, dont aucun ne peut être récolté pour des ressources.

Autour de la ville, le joueur peut trouver cinq sorties qui peuvent être activées en interagissant avec elles. Une fois cela fait, une sortie de secours s'ouvrira et un pont gonflable sera déployé, permettant au joueur d'accéder à la ville directement depuis son radeau, sans passer par la zone souterraine.

Gratte-ciel[modifier | modifier la source]

Autour de la tour centrale, il y a de nombreux gratte-ciel en béton, qui peuvent être explorés pour le butin et le Tape, mais peuvent être gardés par un Lurker, alors soyez prudent. Sept d'entre eux sont accessibles directement depuis la surface du sol, mais l'un d'entre eux permet d'accéder à la tour centrale via des tyroliennes. Pour empêcher le joueur d'explorer immédiatement la tour, il est nécessaire de réparer les panneaux électriques susmentionnés pour y entrer. Il doit être accessible sous terre via la Plantation, et seulement après que les quatre panneaux aient été réparés. Pour accéder aux sept autres gratte-ciel, le joueur doit utiliser des cartes-clés et les ascenseurs facilement disponibles. Certains bâtiments n'ont qu'un seul étage accessible, tandis que d'autres en ont deux ou trois. La plupart des bâtiments ont deux portes à chaque étage, et celles-ci mènent principalement à deux appartements différents. L'un des gratte-ciel en particulier est un immeuble de bureaux, dont les deux zones sont connectées. En plus d'explorer l'intérieur de ces bâtiments, le joueur peut généralement accéder à un balcon des appartements, qui contient un butin supplémentaire et un accès à de nombreuses zones cachées. These locations are often hinted at with broken railings, electrical wiring that acts as Ziplines, or plank ramps, all of which allow the player to access otherwise unreachable areas.

In these apartments, which show different levels of luxury (although all indicate high standards of living some are more decorated than others) the player can find numerous rolls of Tape and Tokens. Occasionally, the player may find rooms sealed off with Tape. These can be cut with a Machete, allowing the player to find Loot Boxes, containing higher quality loot. These can be briefcases that contain Metal Ingots, Glass, and even the newly available Titanium Ore. The apartments themselves are repetitive (with some unique exceptions such as the office building and the birthday party apartment) but the loot can spawn in different places so the player should take care to explore everything thoroughly.

Shops [ edit | edit source ]

Around Tangaroa there are four shops: a VR games store (V Are Arcade), a barber shop (Sea Side Barber) a hamburger place (Chi's Burgers) and a fashion store (Floating Fashion). These can't actually be accessed or explored, but play a vital role in the story, as they are part of the last puzzle in the Second Chapter.

Main Tower [ edit | edit source ]

The large tower in the center of the city is where the player must go to finish the story of the Second Chapter. At the base, it has a door which is initially locked. Next to the door are four vending machines that require Tangaroa Tokens in exchange for a number of items, some of which are Tangaroa exclusive. Available items range from Bottle of Fresh Water to Tangaroa Paintings, to Tangaroa Plants and even a grand Piano. It is important to note that the tokens respawn once the player is far enough away from the city, making all items purchasable on a single save file.

The tower itself has three levels: the ground floor (0), the room in the middle of the shaft (1) and the top area (2). The tower must be accessed by a network of Ziplines (which in reality are cables connecting Electric Poles) these are reachable only through a specific Skyscraper, whose door has a "keycard reader malfunctioned" sign, and which can thus only be accessed through the Plantation elevator. To reach the elevator, the player needs enough tape to fix all electric panels in the Plantation. Once this is done, the elevator door will open and the player will be able to explore the last apartment building going to the balcony of this one will lead to the main attraction in the form of a cocktail party area. Going further up some stairs, the player is led to a zipline, allowing access to the bottom-most platform of the tower. The player must then find a ladder leading to the platform on top, from which they can call the tower elevator. The lower part of the tower is just a room with the street level door, which can now be opened for easy access into the tower.

When the player goes up via the elevator, they will reach a room with a door and a keypad to the left of it. The Blueprint: Large Storage can be found here. The keypad says "Emergency Bridge Launch" and its code must be deciphered with the help of the adjacent note to launch the bridge, which is the actual last location related to the city. The provided note names four streets with the drawings of the four aforementioned shops. To decipher the code, the player must visit the shops, and write down the respective numbers on their doors. The street names are mentioned in the note to help find the shops. Once all numbers are found, the code is revealed: the numbers, ordered from top to bottom. Entering the correct code will show "success" on the keypad and the bridge will be launched, landing in the ocean outside the city.

Bridge [ edit | edit source ]

When the player completes the code puzzle and the bridge launches, it will land in the water close to the city. The player must then locate it visually, swim/sail to it and climb a ladder on the side, leading to an access hatch on the top. The bridge is a circular structure with a pillar in the center and is filled with control panels, indicating this is the place where Tangaroa was steered. A couple of notes can be found here, both story related and the code note leading to the next area which will be added in the Third Chapter. Also found here is the Blueprint: Water Tank.

There are also a couple of paintings of the captain of the city and the founder of the Tangaroa project, James Tulley and Max Landshoff respectively.


Georgia Tech has made manufacturing a research priority, and the results are surprising

Published: Monday, April 2, 2012 - 13:18

I n a busy laboratory at the Fuller E. Callaway Jr. Manufacturing Research Center, a researcher from the Georgia Tech School of Mechanical Engineering is using a novel digital technology to cast complex metal parts directly from computer designs, dramatically reducing both development and manufacturing time.

Nearby, at the School of Industrial and Systems Engineering, researchers are working with a large U.S. avionics maker to speed new-product production using specialized software that automatically generates simulations of the manufacturing process. And across campus in the College of Architecture, a team is working with an international corporation on digital techniques that allow entire concrete walls to be custom-manufactured to architectural specifications.

Quality Digest does not charge readers for its content. We believe that industry news is important for you to do your job, and Quality Digest supports businesses of all types.

However, someone has to pay for this content. And that’s where advertising comes in. Most people consider ads a nuisance, but they do serve a useful function besides allowing media companies to stay afloat. They keep you aware of new products and services relevant to your industry. All ads in Quality Digest apply directly to products and services that most of our readers need. You won’t see automobile or health supplement ads.

Our PROMISE: Quality Digest only displays static ads that never overlay or cover up content. They never get in your way. They are there for you to read, or not.

So please consider turning off your ad blocker for our site.

Discuss

A propos de l'auteur

Georgia Institute of Technology

The Georgia Institute of Technology is one of the nation’s top research universities, distinguished by its commitment to improving the human condition through advanced science and technology. Georgia Tech’s campus occupies 400 acres in the heart of the city of Atlanta, where 20,000 undergraduate and graduate students receive a focused, technologically-based education.

© 2021 Quality Digest. Copyright on content held by Quality Digest or by individual authors. Contact Quality Digest for reprint information.
“Quality Digest" is a trademark owned by Quality Circle Institute, Inc.


7. CONCLUSIONS AND DISCUSSIONS

The 3D SIP-CESE MHD model (Feng et al. 2007 Hu et al. 2008 Zhou et al. 2008 Zhou & Feng 2008 Feng et al. 2009) has been greatly improved from the consideration of the following aspects: grid system, CNIS method, time integration, magnetic field divergence cleaning procedure, and volumetric heating. For the grid system, we introduced a composite mesh that consists of six identical component meshes to cover a spherical surface with partial overlap on their boundaries. Like the Yin-Yang grid (Kageyama & Sato 2004) and the cubed sphere grid (Ronchi et al. 1996), the important features of the six-component composite mesh are that these identical component grids with overlapping boundaries can be obtained from each other by coordinate transformation that makes the coding more efficient and concise, and each component with the quasi-uniform grid spacing is just a part of the latitude–longitude grid avoiding mesh convergence and singularities at the pole regions. Meanwhile, the grid system allows easy-paralleling not only in the "(θ, )" directions but also in the radial direction. The CNIS method can reduce high numerical dissipation in regions with small CFL numbers and thus keep the accuracy of the solution.

In time integration, the multiple time-stepping method is used by dividing solar–terrestrial space into six subdomains. This method enhances the convergence stability and speeds up the calculation by easing CFL number disparity due to spatial grid size variations and the different orders of magnitude of solar wind parameters such as plasma density, the Alfvén velocity, and IMFs from the Sun to Earth. In order to fix the magnetic field divergence error caused by the numerical scheme, the F-cycle iteration can maintain the ∇ B error to an acceptable level of 10 −6 , and it has a proper time-cost/performance of about 40% CPU time in time step. The combination of CNIS and a multigrid Poisson solver is particularly efficient in enhancing solution resolution near the HCS. For the acceleration of solar wind, volumetric heating source terms are considered by using a 3D distribution profile based on the expansion factor FS and the angular distance θb. Although our definition of FS is slightly different from the original (Wang & Sheeley 1990 Arge & Pizzo 2000 Arge et al. 2004), its role has the same functions as claimed by Nakamizo et al. (2009) that is, this heating is weakened at the location where the magnetic field is in overradial expansion (FS>1.0), and also it is strengthened at the location where the magnetic field is in underradial expansion (FS < 1.0).

The use of angular distance θb, which can realistically specify solar wind speed at the boundaries and the interiors of coronal holes, can effectively distinguish the high-speed solar wind from the low-speed solar wind (high-speed wind emanating from the center of a coronal hole has large θb and low-speed wind from the hole boundary has a small θb). Our heating profile configuration can better lead to a non-uniform heating distribution reflecting the topology of the magnetic field in a key region of the solar wind generation. Meanwhile, our numerical results show that the Wang–Sheeley relationship yields higher predicted wind speed values at the source surface than the MHD model does. Also, the MHD model predicts speeds closer to the observation than those predicted by the Wang–Sheeley relationship.

Overall, our model can produce all the physical parameters everywhere within the computation domain. This may imply that the solar surface global heliospheric structure connection can be predicted by the simulation up to a generally acceptable level, although many unsatisfactory points remain as discussed here.

Differences occur due to many factors such as the uncertainties in photospheric magnetic measurements (especially in polar regions), the imperfection of the potential magnetic field approximation, the occurrence of some coronal mass ejections (CMEs) during CR 1911 (1996 June 28–July 25), 6 the shortage of more sound physical-based and observation-supported heating mechanism, and the neglect of interaction between solar wind and interplanetary discontinuities. Although our heating consideration gives favorable numerical results, we have reasons to believe that volumetric heating alone cannot be the only acceleration process acting on the solar wind and that other presently unknown sources are needed to act within the region between the lower corona and the source surface. Further characterizing and quantifying of the key physical processes/mechanism will clarify an operational route to more physically integrate realistic coronal heating modules into 3D MHD codes.

Incidentally, our model validations for some other CRs show that the numerical results for the CRs during solar minimum are usually better than those for the CRs during solar maximum, when compared with observations in the solar corona and at 1 AU. This may be due to the fact that the currently used initial input of a magnetic field based on the potential field model cannot take into account the observed heliospheric open flux from active regions and CMEs by way of interchange reconnection frequently occurring at solar maximum (Cohen et al. 2007).

More available spacecraft observations will of course equip us with new findings about the coronal heating mechanism, the causes and mechanisms of CMEs' initiation, CMEs' 3D structure, and the interplanetary evolution process. The recently launched Solar Dynamic Observatory (SDO) will help us understand the Sun's magnetic changes. SDO will determine how the magnetic field is generated and structured, and how the stored magnetic energy is released into the heliosphere and geospace. STEREO observations can provide new insights into the 3D structure of CMEs and their evolution in the heliosphere which can directly be compared with existing models and simulations. Comprehensive data and analysis with multiple spacecraft (such as SDO, STEREO, SOHO, ACE, WIND, or other future missions) will probably help us develop the ability of including physically realistic coronal heating modules into 3D MHD codes, improve the determination of the structure of the ambient solar wind, and further numerically characterize the 3D propagation of CMEs through the heliosphere. Other aspects for space weather event simulations in 3D MHD from the Sun to Earth can follow suggestions made by Dryer (1998, 2007) and Wu et al. (2006). These will be our avenue to future improvements. In particular, this model is being used for the propagation study of transient events from the Sun to Earth.


94 thoughts on &ldquo Man Builds Concrete 3D Printer In His Garage &rdquo

This is a really cool project, but how sturdy could those pieces possibly be? I can’t imagine the concrete is very strong when printed in layers like that. Unless he plans on filling the spaces in between the sidewalls I feel like you could demolish the walls with your bare hands using little effort. The big benefit from printing would be from how much less concrete you would have to use since you can do the same thing by filling wood molds of each piece you need to make. The printed concrete is essentially the wood mold you would make. Yes, it would be easier printing complex shapes that would be hard to reproduce with wood, but most thing can be broken down into simple parts. I just don’t see this being cost or time beneficial in most cases.

Either way, it is great to see creative thinking at work. I don’t know a lot about concrete in general so I may be completely wrong with my assumptions. I’d love to see more in the future.

Fiber reinforced concrete seems to be a thing in the building industry (but fairly pricy)…If one could get the fibers to stick out of the printed layer, the next one would have something to adhere to…

Or you could just fill the hollow structures with something like glass reinforced polyurethane foam :D

The layers make no difference. One layer bonds to the next just as concrete does without layers. The nozzle output is 20mm x 5mm, the bessa blocks in my house are only 20mm thick. Moving one step ahead and making it so that higher blocks have interlock tabs with blocks below would be a great time saver and you could have blocks of any shape.

Super! So now we need this in every hackerspace, to build new buildings and space for the folks there!

Very nice but china already print a house of concrete

Nice. Are these for ghost suburbs or ghost vacation homes?

The nice thing about using this for ghost houses is that, since no one is actually living in them, you don’t have to worry about how well this completely uncertified (and, likely, minimally tested) building method stands up against things like tornadoes, hurricanes, or earthquakes. Also, as Menno is suggesting, since the Chinese have done it any further development of similar technology is a complete waste of time and the guy in this Hackaday post should be ashamed of himself. /s

You should be ashamed of yourself for putting down his efforts. Nothing is perfect in the beginning, and he’s doing it in a garage without a bazillion dollars of venture capital behind him.

Umm, I can’ tell if you’re trying to be serious but the “/s” at the end of my post stands for sarcasm. I was knocking on the absurdity of Mennos suggestion that some company in China doing this already has anything to do with whether this guy should be bothering to spend time working on this project.

This system of Concrete Application has far reaching benefits to our global community. There are wonderful technologies coming online in the next few years that are going to bring about positive change utilizing this gentleman’s genius Concrete Printer.
Firstly the company http://www.Omegagarden.com has a publicly purposed plan to build food growing Concrete Domes called FARMDOMINIUM’s with Concrete Habitat Ring Environments for Community, Further the online video at http://www.40pointplan.com teaches us that this Concrete Printing is about to change the world by providing safe long lasting malty generational homes and farms that will be impervious to outdoor environmental consequences. things like tornadoes, hurricanes, or earthquakes. .Really this Concrete Printing is very applicable and needed.

To the global business community I personally ask that we all support this man’s technology and his company please.

I’m a retired Concrete Finisher, I wish I was 19 again, I would have loved to worked Concrete Printing Domes for Food and Safe Clean Durable Homes.


Our creative director led this effort while working at a previous company. The LSU Football Operations Center visitor experience was an immersive branded sports environment which showcased their extensive achievements and awards. We worked closely with the football coaching staff, the athletic department and local newspapers to develop a series of curated historic displays with a distinctive graphic design style that would show consistently across many decades and groups within their storied football history. We also developed the 3-D trophy case design to fit into the existing architecture of the building. Integrated specialty team position feature displays were also created throughout the facilities to celebrate group achievements.

Our creative director led this effort while working at a previous company. Michael Waltrip Racing wanted an integrated fan experience at the front end of their massive race shop. We scripted an immersive visitor experience to showcase each team driver followed by a complete breakdown of race car design and assembly. From start to finish, we provided 2D and 3D design along with video content, motion graphics and interactive content for this immersive fan experience.


Voir la vidéo: Atila Diffusion - Terrain 3D - 3 Projet


Commentaires:

  1. Jakson

    Ici c'est oui!

  2. Winefield

    Je suis d'accord, un message très utile

  3. Edelmarr

    Vous n'êtes pas correcte. Je suis sûr. Je peux défendre ma position. Écrivez-moi en MP, nous discuterons.

  4. Conant

    Il y a aussi d'autres défauts

  5. Jerad

    Je partage pleinement votre opinion. Je pense que c'est une excellente idée. Je suis d'accord avec toi.



Écrire un message